Lettre ouverte à Tal Iban Laïc

bacher_henriEn avril dernier, une certaine éducation évangélique a été mise sur le grill par InfoSekta. Cette association zurichoise a critiqué des livres, traduits de l’anglais et disponibles uniquement en allemand, qui prônaient le recours aux châtiments corporels pour punir les enfants. Henri Bacher réagit à cette mise en demeure d’une certaine éducation, évangélique mais aussi très largement répandue en Suisse.

Cher Tal,

Permets-moi de t’appeler par ton prénom. Je te connais depuis longtemps. Tu fais maintenant partie du patrimoine mondial de l’humanité. Qui n’a pas entendu parler de la laïcité, cette nouvelle manière de penser le monde? C’est un tour de force que ton nom de famille devienne l’emblème d’un mouvement de pensée et d’action qui n’a d’égal que les grandes religions.

D’ailleurs, c’est justement à cause de ça que je voulais t’écrire. Moi, j’étais très content de ton influence qui a permis de séparer l’Eglise et l’Etat, par exemple. Ras le bol de ces frères chrétiens qui ont fait la loi dans toutes les instances, qu’elles soient sociales, culturelles ou politiques. Bref, ils étaient partout, relayés par des organisations qui diffusaient leur pensée jusqu’à l’absurde. C’est très connu ! Une bonne idée au départ, à force de la pousser pour la rendre encore plus efficace, devient, au fil des décennies et des années, de l’absolutisme.

Moi, je prône un printemps chrétien pour limiter ton pouvoir et tes excès.

Tu as lancé en fait une religion, ou plutôt la bonne idée est devenue religion. Et, nous les chrétiens, nous connaissons bien son fonctionnement. Les « curés » du passé nous ont cassé les pieds. Avec leur morale, leurs rituels obligatoires et surtout leur système de confession qui leur permettait d’entrer dans les chambres à coucher, de s’immiscer dans l’éducation des enfants.

Bon, c’est vrai aussi que Calvin a bien bridé les Genevois. Dans son genre, il était peut-être aussi comme toi.

Tu fais pareil, toi le religieux laïc. Tu veux nous faire confesser quelques claques sur le derrière de nos chéris. Officiellement, tu clames partout que la religion est quelque chose de privé, pour mieux nous cadrer. Mais alors, pourquoi ne respectes-tu pas notre sphère privée? Bientôt vas-tu nous enlever nos gamins et les mettre en institution, sous prétexte que nous prions à table, que nous leur racontons des histoires de la Bible et que nous vivons notre foi devant eux et avec eux ?

Dans le passé, chez nos « frères curés », ça s’appelait l’Inquisition.

Et ce que je déteste encore plus, sous prétexte qu’un Américain écrit des imbécilités, c’est de mettre tous les évangéliques dans le même sac. Je t’accorde, qu’on a souvent les mêmes réflexes: les roms sont tous des voleurs, les musulmans tous des égorgeurs en puissance et les Genevois ont tous une « grande g… »

Cher Tal, fais quelque chose pour modérer tes troupes et surtout pour sauver ce bel édifice de la laïcité qui a apporté tant de belles choses !

Meilleurs messages.

Henri Bacher

Voir l’enquête de Gabrielle Desarzens : « InfoSekta : une certaine ‘éducation évangélique’ épinglée ».

Comments

  1. Bravo Henri! je partage la même préoccupation: la laïcité totalitaire, la tolérance coercitive… des dérives paradoxales qui réclament notre vigilance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s